Rome 29 août 2011 – (La-Croix.com) L’Eglise italienne est appelée à contribuer au plan de rigueur.

Régulièrement accusée par les mouvements laïques de bénéficier de privilèges fiscaux importants, l’Église italienne a réagi avec vigueur.

Que reproche-t-on à l’Église italienne ?
Le 19 août, alors que le débat parlementaire battait son plein en Italie sur les mesures d’austérité préconisées par le gouvernement de Silvio Berlusconi, Mario Staderini, secrétaire du Parti radical (gauche), choisit d’ouvrir, avec force, les dossiers des exemptions fiscales dont jouit l’Église italienne : « Le salut de l’Italie passe par la contribution de l’Église », lâcha-t-il (…continua)

(La-Croix.com) 29 AGO 2011



Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.